Bailey Andrews

Bailey Andrews a grandi à Charlottetown, à l’Île-du-Prince-Édouard, où elle a pratiqué divers
sports, dont le soccer, le basketball, la ringuette et le rugby. Elle a découvert le rugby en
10 e  année, lorsque son entraineur de basketball l’a encouragée à faire partie de l’équipe de
rugby de l’école secondaire. Elle était réticente à faire partie de l’équipe et n’avait même pas
l’intention de se présenter à la première séance d’entrainement de la saison. Le premier jour
d’entrainement, Bailey a dû attendre qu’on la ramène chez elle en voiture, car sa sœur aînée se
rendait à l’entrainement. Pendant qu’elle attendait, son entraineur de basketball l’a vue et a
supposé à tort que Bailey était là pour essayer le rugby. Après lui avoir dit à quel point il était
content qu’elle essaie ce sport, elle était trop gênée pour le corriger et elle a ainsi participé à sa
première séance d’entrainement. Après s’être laissé entrainer dans le rugby, elle a continué.
Elle considère aujourd’hui que c’est l’une des meilleures décisions de sa vie!
À l’exemple de son père et de sa sœur, Bailey a commencé à être entraineure au début de
l’école secondaire. Elle a aidé sa sœur, qui était entraineure de football auprès des jeunes, et,
peu de temps après, elle a commencé à être entraineure de rugby également. Après avoir
obtenu son diplôme d’études secondaires, elle a commencé à s’investir davantage dans sa
carrière d’entraineur. En 2018, elle a commencé à entrainer une équipe de rugby mixte d’une
école intermédiaire de Fredericton. C’est la première fois qu’elle était vraiment responsable de
la planification et de l’organisation des séances d’entrainement. C’est également à cette
époque qu’elle a suivi son premier cours d’entraineur. Depuis, elle n’a cessé de chercher de
nouvelles occasions d’acquérir de l’expérience en tant qu’entraineure. Elle a été entraineure
pour des équipes de clubs locaux et des académies régionales/provinciales, pour une équipe
d’une école secondaire locale et pour des équipes des programmes provinciaux (dans plusieurs
catégories d’âge). Aujourd’hui, elle est entraineure apprentie dans le cadre des Jeux du
Canada 2022.
Pour ce qui est de sa philosophie d’entrainement, Bailey valorise la responsabilité, l’esprit
d’équipe, l’esprit sportif, le respect et la sécurité des athlètes. Ces valeurs se nourrissent
mutuellement d’une manière qui fonctionne particulièrement bien dans un sport comme le
rugby, où le travail d’équipe est un facteur clé dans la réussite d’un programme. Bailey croit que
pour que les joueuses jouent à l’unisson, elles doivent se respecter et être capables de résoudre
les problèmes lorsqu’ils se présentent.
Bailey trouve son inspiration non seulement dans le développement des athlètes, mais aussi
dans le développement des membres de la communauté. Elle souhaite y parvenir en favorisant
un environnement sécuritaire où les athlètes se sentent à l’aise de poser des questions et de
faire des erreurs. Elle espère que, dans un tel environnement, les athlètes apprendront à se
faire confiance, seront tentées d’essayer de nouvelles choses et apprendront de leurs erreurs.
En plus d’être entraineure, Bailey est agente de développement du rugby pour Rugby NB, où
son patron lui a parlé du Programme d’apprentissage aux Jeux du Canada Les entraineures.
Considérant le programme comme étant une occasion d’apprendre, Bailey a posé sa
candidature et réalise maintenant des progrès dans son cheminement d’entraineure. Depuis

qu’elle participe à ce programme, elle a suivi des cours de perfectionnement professionnel
multisports et propres à un sport. Le soutien financier du programme lui a également permis de
saisir d’autres possibilités de perfectionnement professionnel qui l’aideront à atteindre le
prochain niveau de certification d’entraineur. Enfin, Bailey a pu travailler en étroite
collaboration avec un entraineur très compétent et respecté dans le monde du rugby. Dans
l’ensemble, le programme l’a aidée à atteindre son objectif de poursuivre sans cesse son
apprentissage, mais il l’a également aidée à envisager des objectifs particuliers pour les
programmes auxquels elle participe ainsi que des objectifs à long terme pour devenir
entraineure à des niveaux supérieurs.
Bailey souhaite appliquer les leçons qu’elle a apprises de ses entraineurs dans les divers sports
qu’elle a pratiqués. Certains entraineurs ont fait preuve de traits de caractère qu’elle cherche à
reproduire alors que d’autres lui ont montré des choses qu’elle ne souhaite pas répéter. Petite,
elle ne s’est jamais imaginé devenir entraineure. Aujourd’hui, elle ne peut imaginer sa vie
autrement.